Chargement... Merci de patienter quelques secondes...
         

         

 

* 181 Linus Gerdemann 40 pts mrm d'or

* 182 Gerald Ciolek 134 pts mrm d'or

* 183 Markus Fothen 32 pts mrm d'or

* 184 Johannes Frohlinger 44 pts mrm d'or

* 185 Christian Knees 78 pts mrm d'or

* 186 Niki Terpstra 0 pt mrm d'or

* 187 Peter Velits 73 pts mrm d'or

* 188 Fabian Wegmann 14 pts mrm d'or

* 189 Paco Wrolich (Np 13e)
0 pt mrm d'or
  Photo : Team Milram
Christian Knees

Pour la 3e année consécutive, Christian Knees termine premier Milram au classement général. Sa progression est de nouveau visible puisqu’il gagne 5 places par rapport à sa performance passée. Un comportement exemplaire
Classements annexes : • 21e • 21e • Nc

Linus Gerdemann

Le leader de l’équipe Milram n’aura pas remplie son contrat. Sur le papier sa 24e place n’est pas catastrophique mais Linus ne confirme toujours pas les espoirs qui reposent en lui depuis 2006.
Classements annexes : • 24e • 80e • Nc

Peter Velits

Peter Velits était en pleine confiance avant d’aborder ce Tour de France. Cette confiance s’est démontrée puisque le slovaque termine à une bien belle 29e place. Seule l’étape du Grand-Bornand lui aura fait défaut.
Classements annexes : • 29e • 50e • 58e • 7e

Johannes Frohlinger

Quel dommage que Johannes n’ait pas confirmé sa 3e place à Arcalis ! Il a co-obtenu la meilleure performance d’un coureur du Team Milram sur ce Tour de France, 3e donc lors de la 7e étape.
Classements annexes : • 78e • 83e • 24e • 13e

Markus Fothen

Sa 4e place lors de la 12e étape sauve le Tour de France de Markus Fothen. L’allemand a été une fois de plus invisible terminant, lors des étapes de montagne, dans le fin fond du gruppetto. (15e du TdF 2006…)
Classements annexes : • 125e • 75e • 78e

Gerald Ciolek

Gerald Ciolek est monté en puissance au cours des trois semaines, sans pour autant lever les bras à une seule reprise. Il termine néanmoins 3e du classement par points et co-obtient le meilleur résultat (3e)
Classements annexes : • 126e • 3e • 71e

Fabian Wegmann

Où est le Tintin de l’époque qui se battait lors de chaque étape pour porter le maillot le maillot à poids ? Fabian ne termine que 137e sans avoir eu l’occasion de montrer  le maillot, quel dommage.
Classements annexes : • 137e • 77e • Nc

Niki Terpstra

On sait que Niki n’affectionne pas les Tours de 3 semaines, mais d’habitude le Niki est offensif, comme Fabian ! Il pense certainement à l’heureux événement qui va arriver dans les prochains jours.
Classements annexes : • 152e • Nc • Nc

Paco Wrolich

Non partant au matin de la 13e étape suite à des problèmes intestinaux.

Légende Classemens : • Général • Points • Grimpeurs • Jeunes

Ecrit par Xavier le 28/07
 

Classement général final du Tour de France 2009

1 Alberto Contador Velasco (Esp) Astana 85:48:35
2 Andy Schleck (Lux) Team Saxo Bank 0:04:11
3 Lance Armstrong (USA) Astana 0:05:24
4 Bradley Wiggins (GBr) Garmin - Slipstream 0:06:01
5 Fränk Schleck (Lux) Team Saxo Bank 0:06:04
6 Andreas Klöden (GER) Astana 0:06:42
7 Vincenzo Nibali (Ita) Liquigas 0:07:35
8 Christian Vande Velde (USA) Garmin - Slipstream 0:12:04
9 Roman Kreuziger (Cze) Liquigas 0:14:16
10 Christophe Le Mevel (Fra) Française des Jeux 0:14:25
21 Christian Knees (GER) Team Milram 0:34:48
24 Linus Gerdemann (GER) Team Milram 0:38:35
32 Peter Velits (Svk) Team Milram 0:46:35
78 Johannes Fröhlinger (GER) Team Milram 2:04:53
125 Marcus Fothen (GER) Team Milram 3:12:45
126 Gerald Ciolek (GER) Team Milram 3:15:12
137 Fabian Wegmann (GER) Team Milram 3:29:54
152 Niki Terpstra (Ned) Team Milram 3:48:38

Photo : Team MILRAM 

 

         

Photo : Team Milram

Tour de France

Comme du précédent grand Tour, nous allons clore la page Tour de France par le bilan financier du Team Milram et quelques statistiques.

Milram a remporté 32 830€ de primes, ce qui la place en 13e position. Ce chiffre est bien plus élevé que sur le Tour d’Italie, mais il est incomparable car les primes sont plus importantes sur le Tour de France.

C’est Gerald Ciolek qui aura permit à Milram de ramener le plus d’argent sur ce Tour, 19080 Euros.  Peter Velits et Johannes Frohlinger permettent à Milram de glané, à eux deux, 6490 €. Knees, Fothen, Wegmann et Gerdemann ramènent chacun une somme qui oscille entre 1500 (Gerdemann) à 1680€ (Knees). De par ses performances Niki Terpstra rapporte à l’équipe … 400€ ! Enfin, la prime de l'équipe est de 64 243, ce qui nous fait un total global de 96673 €

Coté stats, la Milram aura été aux avant postes à seulement 7 reprises (sur 19 étapes en ligne …) Markus Fothen aura été le coureur le plus fuyard de l’équipes avec 2 échappées lors des 9e et 12e étapes. Frohlinger (7e), Ciolek (14e), Peter Velits (16e), Gerdemann (17e) et Wegmann (21e) se seront échappés à une seule reprise.

Classement des primes

1 Astana 697,050
2 Team Saxo Bank 362,850
3 Liquigas 156,360...

13 Team Milram 32,830...
20 Lampre-NGC 17,040

  

Ecrit par Xavier le 29/07 - 23:15

Photo : Roth

D’octobre 2008 à juillet 2009, les objectifs du manager, et du leader du Team Milram n’ont cessé d’évoluer. Retour sur cette bonne histoire drôle.

30 octobre 2008

Gerry van Gerwen présente Linus Gerdemann. Ce dernier sera avec Gerald Ciolek, la recrue « star » de la saison. Pour se faire le manager de l’équipe ne prolonge pas le contrat d’Erik Zabel. Les objectifs sont d’ores et déjà très hauts : « Avec Linus Gerdemann et Gerald Ciolek, nous avons deux coureurs qui complètent parfaitement notre équipe […] Maintenant nous avons la possibilité de se battre pour les maillots spéciaux (de leaders) dans les plus grandes courses par étapes » -> Objectif maximal !!! On y croit (pas moi en tout cas …)

23 juin 2009

6 victoires pour le Team Milram en ce 23 juin, jour de présentation d’équipe pour le Tour de France. « Notre objectif principal est une victoire d'étape » a déclaré Gerry van Gerwen. « Nous pouvons bien figurer dans les montagnes, ainsi que dans les sprints. Linus Gerdemann est notre homme pour le classement général. Il y a toujours beaucoup à gagner à la Tour. Nous sommes prêts pour cela, notre équipe est jeune et affamée » a conclut le manager hollandais. Plus tôt dans la saison cette même personne déclaré que l’objectif était aussi que les leaders portent, ne serait-ce qu’une journée, le maillot vert et le maillot jaune. -> Objectif un peu plus faible !!! Mais on y croit quand même du coté de Milarm !! (Toujours pas moi en tout cas …)

26 juin 2009

Linus Gerdemann déclare forfait pour les championnats d’Allemagne. Il part en Espagne avec Jochen Hahn pour s’entrainer au mieux, afin d’être prêt pour le Tour de France. Yeah yeah yeah !

21 juillet 2009

24e au général, Gerdemann a d’ores et déjà comprit que c’était mort. Il déclare à Cyclingnews : «  Je reconnais avoir fait des erreurs sur la course et dans mon entraînement, mais j'ai beaucoup appris et je ferai mieux l'an prochain." Si vous n'êtes pas prêt au moment du départ, c'est très difficile… » Oh bah zut, la préparation a raté :s !!!

26 juillet 2009

Fin du Tour de France, le Grand Christian Knees, équipier, termine 1er Milram. AUCUN des objectifs du début de saison (et de la mi-saison) ont été atteint. Pourtant le manager déclare que : «Je suis très satisfait de notre participation au Tour de France. Après tous les changements des sept derniers mois, l'équipe a grandi ensemble » et patati et patata. Et que voulez vous que je vous dise ? Si peut-être une chose : Mr Stanga : Revenez !!!

C’était la chronique d’un bide annoncé.

Ecrit par Xavier le 27/07 - 12:45

Photo : Roth

Tour de France

Avec près de 5 minutes d’avance sur Andy Schleck, Alberto Contador n’avait plus rien à craindre quant à son 2e succès final sur le Tour de France. Après un an absence, l’équipe Astana était de retour sur le Tour et justement, elle n’a pas raté son comeback.

Alberto ajoute donc à son palmarès un grand Tour, c’est son 4e. Andy Schleck prouve une fois de plus qu’il faudra compter sur lui à avenir (s’il arrête un peu d’attendre son frère) en prenant la 2nde position et le maillot blanc. Après plus de 3 ans d’arrêt, Lance Armstrong obtient une sublime 3e place, certains journalistes ou autre vont ainsi pouvoir fermer leur grandes bouches.

Pelli le magnifique, obtient le maillot à poids ainsi que le prix de super-combatif. Des récompenses qu’il aura largement méritées. Enfin le maillot vert s’échoue sur les épaules du sympathique Thor Hushovd. Sa régularité lui permet d’être devant Mark Cavendish (pourtant vainqueur de 6 étapes) au classement par points.

Coté Milram, cette équipe soit disant plus complète et plus forte que les années passées, n’a pas brillé sur les routes du Tour. Les statistiques sont là pour le confirmer. Le grand Christian Knees, pourtant réduit au rôle d’équipier/bouche trou, a une nouvelle fois montré sa supériorité dans l’équipe en terminant 21e. Il égale ainsi la meilleure performance d’un coureur du Team Milram sur un grand Tour.

Gerald Ciolek est monté en puissance au cours des trois semaines, sans pour autant lever les bras à une seule reprise. Il termine néanmoins 3e du classement par points. Peter Velits a été excellent, sauf sur une étape malheureusement. On ne retient que du positif du petit slovaque qui a encore une marge de progression exceptionnelle.

Quant à Markus Fothen,
Niki Terpstra et Fabian Wegmann, ont-ils réalisé la chance qu’ils avaient d’être sur le Tour de France ? Pas sûr. Certains dans cette équipe se sont vus trop beau (mais ça je le dis depuis le début de saison …), et cela a été vraiment négatif. Pour en revenir aux objectif du début du Tour : Top 10 + victoire d’étape + port du maillot jaune pour Gerdemann : Raté, Victoire d’étape + Port du maillot vert pour Ciolek : Raté.

N’espérons pas qu’avec sa langue de bois habituelle, le manager de l’équipe nous dise que ce Tour de France a été une réussite pour le Team Milram… En même temps le sponsor se satisfait de ces résultats donc je ne vois pas pourquoi le discours de vGw serait différent …

Allez rideau, salut.

Réaction de Van Gerwen, je ne dirais rien parce que là, ça frise le ridicule. Ce mec a de la m**** dans les yeux c'est pas possible

Classement

1 Mark Cavendish (Gbr) Team Columbia 4:02:18
2 Mark Renshaw (Aus) Team Columbia - HTC
3 Tyler Farrar (Ame) Garmin
4 Gerald Ciolek (All) Team Milram

Classement général final

1 Alberto Contador Velasco (Esp) Astana 84:48:35
2 Andy Schleck (Lux) Team Saxo Bank 0:04:11
3 Lance Armstrong (USA) Astana 0:05:24
21 Christian Knees (GER) Team Milram 0:34:48

Ecrit par Xavier le 26/07 - 17:50

Photo : Roth

Tour de France

Le grand cirque du Tour de France touche enfin à sa fin ! Pourtant Prudhomme avait mit le paquet avec son Mont Ventoux à une journée de l’arrivée à Paris ! Pour pimenter le tout on nous avait annoncé du vent qui soufflerait à pas moins de 110 km/h !!! wouw !

Concernant l’équipe Milram, je ne comprends pas. Franchement je ne comprends pas les tactiques ou les envies des coureurs mais c’est vraiment … (je ne dirais rien). Après avoir raté la grande échappée de 20 coureurs hier, les cow spot men ont remit ca aujourd’hui … pas un coureur du Team parmi les 16 hommes de têtes … (on a du mal à comprendre le sponsor lorsqu’il dit que « L'équipe allemande a également été impliqué dans de nombreux groupes d'échapper … » pour expliquer le choix de son prolongement de sponsoring.

Enfin bref. Juan Manuel Gárate et Tony Martin, rescapés de l’échappée matinale, se jouent la victoire en haut du Ventoux. Et finalement, le plus fort était l’espagnol qui sauve le Tour de la Rabobank. Quel dommage pour Tony qui aurait tant mérité cette victoire de prestige.

Peter Velits et Christian Knees termine, comme depuis le début du Tour de France 2009, devant leur leader d’équipe. Peter finit en 24e position (+4’23’’) et Christian à la 51e place (+7’35’’). Linus termine quant à lui à 8’15’’.

Le Ventoux n’aura évidemment rien changé au classement général puisque Alberto Contador est toujours leader de la course devant Andy Schelck et Lance Armstrong. Christian Knees perd 2 places et se retrouve 21e. Il améliore ainsi sa place de l’an passé (26e) mais aussi son écart avec le maillot jaune, 34’18’’ (alors qu’il est, rappelons le, équipier cette année …) contre 47’43’’ en 2008

Classement

1 Juan Manuel Garate (Spa) Rabobank 4:39:21
2 Tony Martin (Ger) Team Columbia - HTC + 3"
3 Andy Schleck (Lux) Team Saxo Bank + 38"
24 Peter Velits (Svk) Team Milram + 4'23''

Ecrit par Xavier le 25/07 - 17:05

Photo : Roth

Tour de France

L’étape avait bien mal commencée pour le Team Milram puisque, une fois n’est pas coutume, aucun homme de la formation allemande n’avait prit part à l’échappée de 20 coureurs.

Du coup Milram a du rouler, en compagnie de la Rabobank, en tête de peloton, afin de revenir sur les 20 fuyards. La cote de l’Escrinet, située à 16 bornes de l’arrivée était importante pour les sprinteurs. Mais aucun de ces derniers, ne s’est fait piéger. Ainsi, on a assisté à un sprint massif, et inutile de dire le nom du vainqueur … si quand même puisqu’il le mérite largement : Mark Cavendish ! Le sprinteur de l’Ile de Man profite une nouvelle fois d’un fabuleux travail de la part de son équipe Columbia, et tel un Petacchi, il vient chercher sur les routes du Tour de France 2009, un 5e succès d’étape ! C’est encore le vieil Erik qui va être content !

Du coté des autres sprinteurs ont se contente des miettes, à commencer par le maillot vert –qui a quasiment acquis sa récompense- Thor Hushovd qui échoue à la 2e position et à Gerald Ciolek, 3e, qui offre au Team Milram son 2e Top 3, deux semaines après celui de Johannes Frohlinger… Gégé occupe désormais la 3e place du classement par points. Concernant le général, le futur vainqueur de ce Tour, Alberto Contador est évidemment en jaune, il devance Andy Shcleck et Lance Amrstrong (qui a glané 4 secondes aujourd’hui). Kneesi refait son appariation dans le Top 20, et s’installe même à la 19e place ! Si notre Christian termine en cette position, cela signifierait qu’il battrait le record de place obtenu par un coureur du Team Milram sur un grand Tour, qui est détenu jusqu’à maintenant par le camarade Sergio Ghisalberti.

Classement

1 Mark Cavendish (GBr) Team Columbia - HTC 3:50:35
2 Thor Hushovd (Nor) Cervélo TestTeam
3 Gerald Ciolek (GER) Team Milram

Ecrit par Xavier le 24/07 - 19:15

Photo : Roth

Tour de France

L’immense Alberto Contador a remporté le contre la montre individuel d’Annecy ce jeudi. Il a parcouru les 40km de course en 48 minutes et 30 secondes ! Il devance Cancellara et Ignatiev.

Saluons la superbe performance de Christophe Moreau (8e et 9e des deux dernières étapes) qui termine une fois de plus 8e aujourd’hui ! Lance Armstrong et Andy Schleck limitent les dégâts (16e et 21e) ce qui permet à Andy de consolider sa 2nde place au général et à Lance de remonter sur le podium.

Tony Martin, s’affirme une fois de plus comme un grand rouleur, il prend la 11e place. Désormais du coté du Team Milram ont retrouve un tire groupé de 3 coureurs (Gerdemann, Velits et Terpstra) aux 27, 28 et 29e place. Markus Fothen n’est pas loin des trois hommes, 33e.

A moins d’un miracle Alberto Contador remportera ce Tour de France puisqu’il compte 4’11’’ d’avance sur A.Schelck, 5’25’’ sur Armstrong et 27' 51" sur le 1er coureur Milram du général qui se nomme Christian Knees, 21e.

Il reste 3 étapes aux cow-spot men pour sauver ce qui peut l’être encore …

Classement

1.Alberto Contador (Esp) Astana 48:31
2.Fabian Cancellara (Sui) Saxo Bank 48:34
3.Makhail Ignatiev (Rus) Team Katusha 48:46
27.Linus Gerdemann (All) Team Milram 00:50:41

Ecrit par Xavier le 23/07 - 17:50

Photo : Roth

Tour de France

Olalala je suis heureux en voyant ce classement, qui me remonte le moral après avoir apprit les contrôles positifs de Danilo. Pourquoi suis-je heureux ? Puisque le constat d’échec du Team Milram que j’imagine et que je fais passé depuis le début de la saison est en train de se confirmer !

Christian Knees alias Mon Kneesi, meilleur coureur de l’équipe, et pourtant considéré comme un gros guignol par les managers du Team, a mit à Sa Majesté Gerdemann 9 minutes ! Christian a en effet terminé cette étape à la 31e place à 8’54’’ de Frank Schleck. Quant à l’homme au boulard surexploité il termine 56e à 18 minutes !!!!

Du coup l’ami Christian entre ce soir dans le Top 20, justement en 20e position. Je ne qu’une chose à lui dire : Bas toi comme ca mon Christian, jusqu’au bout, Nous on est avec toi.

J’arrête la mon coup de gueule, un autre plus développé interviendra après le Tour. C’est donc les Frères Schleck et Alberto Contador qui composent le prestigieux podium du jour. Lance Armstrong est toujours là, est termine 4e. Rappelez-vous les critiques que Gerdemann avait balancé à Lance durant son retour !!! Le sextuple vainqueur du Tour avait répondu à la presse : Mais qui est ce Gerdemann ? ! Cela veut tout dire !

Pas de changement en tête du classement général puisque Alberto conserve son maillot jaune, Andy et Frank sont respectivement 2e et 3e, Lance est 4e et enfin comme on l’a dit précédemment, Christian est 20e. A noter que Peter Velits a malheureusement totalement craqué, à l’instar de Tony Martin hier, le ptit slovaque franchit la ligne 30 minutes après Conta.

Désolé de dire cela sur un site qui supporte le Team (quoique à la base, lorsque j’ai commencé à supporter le Team Milram en 2006, l’équipe avait une tout autre mentalité. 14 arrivées – 14 départs, bien sûr M. van Gerwen…) mais cela commence à bien faire.

Classement

1.Fränk Schleck (Lux) Team Saxo Bank 4:53:54
2.Alberto Contador Velasco (Spa) Astana
3.Andy Schleck (Lux) Team Saxo Bank

31 Christian Knees (All) Team Milram +8'54"

Ecrit par Xavier le 22/07 - 17:35

Photo : Roth

Tour de France

Col du Grand Saint-Bernard + Col du Petit Saint-Bernard + Passages en Suisse, Italie et en France : Voila le beau menu du jour sur le Tour de France dans le cadre de la 16e étape.

Les attaquants du jour n’ont pas attendu longtemps pour placer leurs offensives. Pelli était évidemment d’attaque afin de conserver son maillot à poids, tout comme notre grimpeur Peter Velits qui souhaitait certainement rééditer son festival de l’an passé.

Pour faire simple, le groupe de tête était composé de 18 coureurs parmi lesquels ont retrouvé, entre autres, Karpets, Voigt, Ten Dam, Astarloza, Anton, Goubert, Casar et donc Velits et Pellizotti. Ce dernier allait même glaner 20 points en haut du Grand Saint Bernard (puis 30 pts dans le Petit-Saint Bernard). Dans le peloton Andy Schleck lance les hostilités. Armstrong, Sastre, Evans ne suivent pas et perdent près de 40 secondes sur le groupe maillot jaune. C’est alors que Lance décide de sortir de ses gonds et de nous gratifier d’un incroyable festival. Il revient sur le groupe Contador !

Du coté de Milram, Linus Gerdemann a été très vite lâché du peloton Contador dans le Petit Saint-Bernard, Peter s’est retrouvé distancé du groupe de tête dans ce même col. Finalement 8 hommes se joueront la victoire et au terme d’une belle contre attaque Mikel Astarloza vient chercher la victoire d’étape. Cela faisait 6 ans qu’Euskaltel n’avait plus gagné sur le Tour. Knees, Gerdemann et Velits terminent dans un groupe à 4 minutes d’Astarloza, et donc à 3 minutes du maillot jaune, Alberto Contador.

Classement

1.Mikel Astarloza Euskaltel 4h 14' 20"
2.Sandy Casar Francaise des Jeux + 06"
3.Pierrick Fedrigo Bbox + 06"

31.Christian Knees Team Milram + 3' 55"

Ecrit par Xavier le 21/07 - 17:30

Photo : Roth

A une semaine du terme de ce Tour de France 09, il est l’heure pour nous de faire le bilan pour notre équipe Milram. J’ai envie de dire que la 2nde semaine de course du Team est à l’image de ce TdD. C'est-à-dire assez triste et surtout sans émotion….

Linus Gerdemann : 24e à 8'20'' de Contador : 24e c'est pas mal mais c’est loin de l'objectif du début de Tour. Linus va devoir tout tenter pour s'échapper comme en 2007. Tient tient on passe par le Grand Bornand cette semaine. Un signe ? On l'espère !

Gerald Ciolek : 133e à 1.45'25'' de Contador : Gerald est constant, mais on aurait préféré que sa constance soit dans les 5 premiers et non dans les places 8-10. Néanmoins il a eu le mérite de tenter de sortir et est 4e du classement par points.

Markus Fothen : 111e à 1.26'08" de Contador : Vous allez dire que je tape tout le temps sur le même, mais le constat est là. Si encore il servait d'équipier pour Linus il n'y aurait pas de problème mais ce n'est pas le cas. Markus a tout de même finit 4e de la 12e étape

Johannes Frohlinger : 70e à 47'56" de Contador : Là aussi la 70e place de Johannes n’est pas mal, bien qu'on aurait pu espérer plus après avoir vu son "festival" en première semaine. Seulement le Tour dure 3 semaines ...

Christian Knees : 33e à 12'25'' de Contador : Christian occupe la même place que l'an passé à la même époque, et pourtant son rôle dans l'équipe n'est pas le même aujourd'hui. On espère le voir à l'avant durant cette 3e semaine.

Niki Terpstra : 155e à 1'59'56'' de Contador : Là c'est décevant. On l'attendait dans des échappées de 2e semaine mais on ne l'a pas vu. Niki souffre certainement de sa chute intervenue lors du contre la montre, où alors pense-t-il à l'événement qui va arriver très bientôt !

Peter Velits : 23e à 7'58'' de Contador : Il fallait qu'il confirme les bonnes intentions de l'an passé et je crois qu'il l'a fait ! Peter occupe la place de 1er Milram au général, 23e. Le slovaque est également 6e du classement des jeunes.

Fabian Wegmann : 135e à 1'46'21'' de Contador : Le sympathique Fabian nous déçoit. Souvent à l'attaque les années précédentes, le champion allemand ne trouve pas la faille sur ce Tour. Il lui reste encore 1 semaine pour faire tourner la balance, comme on dit.

Paco Wrolich : Non partant au matin de l'étape 14 après avoir contracté une infection intestinale. Dommage pour Paco, un coéquipier important.

Ecrit par Xavier le 20/07 - 18:40

Bravo Erik !! Erik Zabel a terminé 649e (sur + de 7000) de l’étape du Tour qui se déroulait ce jour.

C’est une bien belle performance pour le sprinteur allemand (quoique :D) qui a gravit le mont Ventoux en 1.59’41’’. Erik a parcouru les 170km en 6.49’13’’ soit une moyenne de quasiment 25km/h.

Zabel s’est beaucoup entrainé pour cet événement. Il déclarait, jeudi, au journal l’équipe qu’il avait couru à peut près 10000 km cette année. Des kilomètres avalés pour le fun bien sûr !

Sachez que c’est le champion de France Dimitri Champion qui s’est imposé en 5.11’31’’ (1.09’23’’ dans le Ventoux). Son ami Jean Marc Bideau termine 2e. Laurent Brochard est 16e, Chris Boardman 4102e et mon toubib … 1080e !

Classement

1 CHAMPION, Dimitri Bretagne-Schuller 05:11:31
2 BIDEAU, Jean-Marc Bretagne-Schuller 05:16:14
3 TURGIS, Jimmy 05:17:41
649 ZABEL, Erik Team Columbia ngc 06:49:13

Ecrit par Xavier le 20/07 - 21:40

Photo : Roth

Tour de France

Il aura fallu attendre 15 jours pour voir ce Tour de France bouger, enfin. Le terrain était en effet propice aux favoris de ce Tour avec une arrivée au sommet du Verbier.

Cette étape devait être également un nouveau test pour Linus Gerdemann et le Team Milram. D’ailleurs aucun coureur de notre Team ne faisait parti du groupe d’échappées de la journée. Moncoutié et Moinard (Cofidis), Van den Broeck (Silence-Lotto), Cancellara (Saxo Bank), Flecha (Rabobank), Hesjedal (Garmin), Astarloza (Euskaltel), Gutierrez (Caisse d'Epargne), Spilak (Lampre) et Fédrigo (Bbox Bouygues Telecom) étaient les fuyards du jour. Mais l’entrée dans le Verbier a fait très mal à ces courageux …

… D’autant plus que c’est le Team Milram qui emmène le peloton ! Comme le dit ironiquement le live du site d’eurosport : « Linus Gerdemann aurait-il les jambes de sa vie ? » évidemment la réponse est non. L’allemand ne termine que 38e à 4’06’’ du grand vainqueur du jour : El señor Alberto Contador qui prend par la même occasion le maillot jaune.

Andy Schleck et l’italien Vicenzo Nibali complètent le beau podium du jour. Malgré ses 38 ans et ses 3 années d’arrêt, Lance Amstrong n’est pas sans reste et se place dans le Top 10 de cette étape et est toujours 2nd du général derrière son leader. Peter Velits nous a encore sorti un beau résultat avec une 18e place ! Il occupe désormais la place de 1er Milram au général, 23e !

Classement

1 Alberto Contador Velasco (Esp) Astana 5:03:58
2 Andy Schleck (Lux) Team Saxo Bank 0:00:43
3 Vincenzo Nibali (Ita) Liquigas 0:01:03

18 Peter Velits (Svk) Team Milram 0:02:36

Ecrit par Xavier le 20/07 - 13:20

Photo : Roth

Tour de France, Page spéciale Tour de France

Etape typique de transition sur le Tour de France qui pourrait, pourquoi pas, permettre à des sprinteurs hors de confiance de s’imposer, et retrouver, comme Bennati en 2007, une confiance tant espérée.

Lorsque je dis cela, je pense plus particulièrement à Gerald Ciolek, incapable de rivaliser avec Cavendish and Co. Et de fait, Gégé ainsi que Benna composaient la grande échappée du jour en compagnie de : Hayden Roulston, Martijn Maaskant, George Hincapie, Nicolas Roche, Frederik Willems , Christophe Le Mével, Sébastien Minard, Daniele Righi, Serguei Ivanov et Albert Timmer.

Le peloton, emmené successivement par Astana et Ag2r laisse faire. En effet, ce scénario aide bien les 2 équipes puisqu’en imaginant que George Hincapie prenne le jaune, la formation de Vincent Lavenu n’aurait plus besoin de contrôler le peloton dès demain. Concernant l’équipe de Bruynnel … pas besoin de rappeler l’amitié entre Lance et son compatriote américain !

Le succès d’étape à Besançon allait se jouer entre les 12 hommes de tête. Hincapie est le premier à vouloir sortir de ce groupe mais sans succès. L’attaque la plus franche sera signée par Serguei Ivanov (Katusha) qui prend le large très rapidement. Derrière on s’observe … beaucoup trop. Le russe vient offrir à l’équipe Katusha la première victoire de son histoire sur un Grande Tour. Gerald Ciolek termine 10e, mais on peut toutefois saluer sa prise d’initiative.

Finalement Rinaldo Nocientini reste maillot jaune pour seulement 5’’, devant Hincapie. Linus Gerdemann occupe la 26e position.

Classement

1.Serguei Ivanov (Rus) Team Katusha
2.Nicolas Roche (Irl) Ag2r
3.Hayden Roulston (Can) Cervelo Test team
10.Gerald Ciolek (All) Team Milram

Ecrit par Xavier & Nico le 18/07 - 18:35

Photo : Roth

Tour de France

Cette 13e étape allait-elle porter chance à un des coureurs du Team Milram, qui couraient quasiment à domicile ? En effet nous étions à quelques encablures de l’Allemagne, entre Vittel et Colmar où la pluie, n’a pas cessée de la journée (et on confirme car on été dessous toute la journée).

Avec l’ami Nico et son brother (bigUp), nous étions dans le fameux Platzerwasel (Cat 1) où nous avons assisté au passage, dans un premier temps des deux hommes de tête, Heinrich Haussler et Chavanel. Puis du peloton où malheureusement, au terme d’une étrange stratégie, Linus Gerdemann n’était pas présent car il s’est retrouvé décroché après avoir tenté de partir en contre.

Le Platzerwasel a permis à Franco Pellizotti de glaner les points nécessaires pour porter le maillot à poids dès demain. Ce col, ou plutôt sa descente à quant à elle permis à Heinrich de fausser compagnie au français de la Quick Step. L’écart, entre les deux hommes, ne cessera d’augmenter…

Et finalement, sans surprise, l’australo-allemand, Heinrich Haussler a décroché sa plus belle victoire, et on le félicite car les conditions climatiques étaient vraiment dantesques. Peter Velits a encore donné du fil à retordre aux grands sprinteurs de ce Tour, puisqu’il a battu … le maillot vert, au grand dam de son porteur : Thor Hushovd (un peu énervé !). Pet’ termine ainsi à la 5e place.

Rinaldo Nocientini reste maillot jaune.

Classement

1 Heinrich Haussler (GER) Cervélo TestTeam 4:56:26
2 Amets Txurruka (Esp) Euskaltel - Euskadi 0:04:11
3 Brice Feillu (Fra) Agritubel 0:06:13

5 Peter Velits (Svk) Team Milram 0:06:43 

Ecrit par Xavier & Nico le 17/07 - 23:59

Photo : Roth

Tour de France

Cette 12e étape du Tour de France emmené les coureurs de Tonnerre à Vittel. Les sprinters avaient, sur le papier, une des ultimes chances de se confronter lors d’un rendez-vous massif. Mais attention, les baroudeurs rodent …

Le début d’étape a été très rapide et nerveux et n’a pas permis à des coureurs de s’extirper du peloton. Finalement c’est au 60e km, après la côte de Gye-sur-Seine, que la course s’est décantée.

Christian Henn l’avait prédit au micro d’Eurosport : « 8 coureurs, dont Fothen, seront échappés et iront au bout ». Bien vu Christian ! Markus Fothen faisait parti du groupe de tête en compagnie de Pellizotti (Liquigas), Lefèvre (Bouygues), Calzati (Agritubel), Martinez (Euskaltel), N.Sorensen (Saxo) et Pauriol (Cofidis).

Avec un peloton emmené par l’équipe du maillot jaune, l’écart n’excède pas les 4 minutes. Mais, à 30 km du terme, voyant que les équipes de sprinteurs ne viennent pas prêter main forte au Team de Vincent Lavenu, Ag2r arrête de rouler.

Les 7 baroudeurs du jour allaient donc se jouer la victoire. Nicki Sorensen est le premier à démarrer, seul Calzati le suit. Leur avance sera de 15 puis 30 secondes jusqu’à ce que Calzati lâche. Finalement, et sans suspense, Nicki Sorensen vient offrir à la Saxo Bank son 2e bouquet sur ce Tour de France. Lefevre et Pellozotti complètent le podium. Markus Fothen prend quant à lui la 4e position.

Classement

1.Nicki Sorensen (Dan) Team Saxo Bank 4h 52' 24"
2.Laurent Lefevre (Fra) BBOX + 00' 48"
3.Franco Pellizotti Liquigas + 00' 48"

4.Markus Fothen (All) Team Milram+ 00' 48"

Ecrit par Xavier le 16/07 - 18:15

Photo : Roth

Tour de France

En cette 11e étape du Tour de France, les sprinteurs avaient encore la chance de s’en donner à cœur joie, bien que le finish aurait pu être favorable à un puncheur.

Johan Van Summeren (Lotto) et Marcin Sapa (Lampre) ont composé l’échappée du jour. Les français (en grêve ? !) n’étaient pas quant à eux présents. Ces 2 hommes ont eut une avance maximale de 3’30’’ (M.Prudhomme va encore gueuler), bien trop insuffisante pour espérer lever les bras à Saint Fargeau …

… D’autant plus lorsque le Train de l’équipe Columbia se met en route. La Milram a également bien roulée dans l’emballage final par l’intermédiaire de Markus Fothen et Paco Wrolich. Mais malheureusement pour nous, Gerald Ciolek est égal à lui-même.

Thor Hushovd déboite Mark Cavendish, comme l’avait fait Petacchi sur le Giro, mais l’effort était bien trop intense pour battre le coureur de l’Ile de Man qui lève les bras pour la 4e fois sur ce Tour de France. Mark devance Tyler Farrar et Yauheni Hutarovich. Le britannique reprend au passage le maillot vert si important aux yeux de son boss Erik Zabel.

Nul changement au classement général. Rinaldo Nocientini conserve ainsi son maillot jaune avec 6’’ d’avance sur Alberto Contador. Linus Gerdemann occupe le 24e rang, Peter Velits le 29e et enfin Christian Knees le 36e.

Classement

1.Mark Cavendish (Gbr) Team Columbia
2.Tyler Farrar (Amr) Garmin
3.Yauheni Hutarovich (Blr) Francaise des jeux
7.Gerald Ciolek (All) Team Columbia

Ecrit par Xavier le 15/07 - 17:25

Photo : Roth

Tour de France, Page spéciale Tour de France

Je ne souhaitais pas entrer dans ce débat des oreillettes, comme l’a attesté mon pauvre article d’hier, mais en écoutant les propos de Christian Prudhomme, patron du Tour de France, je suis resté outré.

« Les équipes qui ont accepté ‘la pétition Bruyneel’ se sont coalisés pour que l’étape arrive au sprint, donc il n’y a pas eu de test du tout ». Voila se que l’on peut entendre de la bouche du directeur du Tour de France … tout simplement aberrant. Cela signifie ainsi que chaque étape qui se terminera au sprint sera considéré comme un boycotte de la part des équipes de sprinteurs ???

Cela nous prouve aussi que cette étape du 14 juilllet était prévu pour nos compatriotes français et qu’il fallait laisser une échappée aller à son terme. D’ailleurs au vue du finish dangereux, on se doute bien sûr que le sprint massif n’était pas prévu.

Personnellement je ne peux pas dire que je sois pour ou contre les oreillettes. A vrai dire elles ne me dérangent pas et je considère que les enlever serait un retour en arrière. J’ai vu, durant le printemps, un formidable Giro d’Italia … avec oreillettes. L’absence d’oreillettes ne permettra pas au Tour de retrouver sa splendeur, c’est plutôt le parcours qu’il faudrait revoir…

M’enfin (comme on dit), tout cela restera une polémique française évidemment. Heureusement que quelques-uns de nos compatriotes ne suivent pas tous ces mouvements comme en attestent Christophe Moreau et Vincent Lavenu.

Ecrit par Xavier le 15/07 - 11:15

Photo : Roth

Tour de France

Comme lors du dernier Giro, le Tour de France a eu, à juste titre, droit à son étape scandale ! Le Team Milram était d’ailleurs solidaire au mouvement emmené par Johan Bruyneel.

Un sprint massif a conclut cette 10e étape et c’est évidemment Mark Cavendish qui s’imposé devant Thor Hushovd.

Classement

1.Mark Cavendish (Gbr) Team Columbia
2.Thor Hushovd (Nor) Team Cervelo
3.Tyler Farrar (Ame) Garmin
11.Gerald Ciolek (All) Team Milram

Ecrit par Xavier le 14/07 - 17:35

Photo : Roth

En cette journée de repos, il est tant de faire le bilan du Team Milram sur cette première partie de Tour de France. Remettons les choses en ordre en rappelant les objectifs dictés il y a quelques semaines maintenant : Le Top 10, une victoire d’étape et port du maillot jaune avec Linus Gerdemann, une victoire d’étape et port du maillot vert avec Gerald Ciolek ainsi que participations à des échappées.

Sur le papier ces objectifs –il est d’ailleurs trop tôt pour certains- ne sont pas atteints. Mais néanmoins ces 10 premiers jours de course sont plutôt positifs. Les coureurs du Team auront terminé 6e, 2 fois 5e, 4e et 3e. On va dire que ce bilan n’est pas trop mal, mais pas meilleur que les années précédentes.

Le Team Milram pointe à la 15e place des primes glanées : 9 740 €

+++ Peter Velits : Le "gamin" est en forme et le prouve ! Sa pointe de vitesse est toujours aussi intéressante. On espère le voir aux avant postes très bientôt.
++ Johannes Frohlinger : On y a cru jusqu’au bout à sa victoire lors de l’étape d’Andorre Arcalis. Dommage car il en avait certainement les moyens de s’imposer.
+ Gerald Ciolek : Il semble monter en puissance bien qu’il sera très difficile pour lui de battre les cadors du sprint. Un coup dans une échappée peut-être ? …

- Niki Terpstra : Le strict minimum pour le futur papa, 165e. Il devra être plus actif dans les 2nde et 3ème semaines.
-- Fabian Wegmann : Souffre-t-il de sa chute lors du clm/eq ? On ne sait pas. Toujours est-il que Wegmann est très peu en vue en cette première semaine, 150e du général.
--- Markus Fothen : Le regain de forme tant attendu n’est pas là, il termine 165e de la 9e étape pourtant pas difficile pour un mec comme lui. Il pointe déjà à 1h de Nocentini.

Notation de cette 1ère partie de Tour : 8/20

Ecrit par Xavier le 12/07 - 23:30

Photo : Roth

Tour de France

On l’avait dit ici même durant la présentation de ce Tour de France que les organisateurs de la course avaient tout bien fait pour aider ses chers français. Franchement, on peut se demander quel est l’intérêt d’avoir le sommet du mythique Tourmalet à 70 kilomètres de l’arrivée…

Une étape qui aurait pu plaire aux sprinteurs. Je pensais d’ailleurs que Ciolek & co allaient attaquer ce jour histoire d’avoir, par la suite, un retard minime sur le peloton en haut du Tourmalet. Finalement pas de Ciolek, mais Haussler, Rojas et Duque étaient de cet avis … mais sans succès.

Markus Fothen est passé à l’offensive en début d’étape mais le groupe auquel il appartenait était bien trop important pour l’équipe Astana. Pierrick Fedrigo et Franco Pellizotti sont les rescapés de l’échappée du jour. Les 2 hommes sont très forts et le peloton ne reviendra pas sur eux. Pelli le magnifique lance les hostilités juste après le dernier virage à 200m de l’arrivée mais Fédrigo avait encore la force d’aller chercher l’italien ! Le français remporte sa 2e victoire sur le Tour.

Le peloton franchit la ligne avec un retard de 35 secondes avec à sa tête un Peter Velits chaud bouillant ! Oscar Freire et Serguei Ivanov le débordent finalement mais Pet’ termine tout de même 5e. Linus Gerdemann est toujours 24e du classement général, Velits occupe la 29e place et Knees pointe au 36e rang après 9 manches. Première semaine de course somme toute positive pour Milram.

Classement

1.Pierrick Fedrigo (Fra) Bouygues Telecom 4:05:31
2.Franco Pellizotti (Ita) Liquigas
3.Oscar Freire Gomez (Spa) Rabobank + 34"

5.Peter Velits (Svk) Team Milram

Ecrit par Xavier le 12/07 -16:50

Photo : Roth

Tour de France

Cette 8e étape est partie à 12h20 d’Andorre la Vieille sur les chapeaux de roues avec l’ascension du col du Port d’Envalira, 1ère catégorie. Ce départ rapide n’a pas été positif pour le Team Milram puisque Linus Gerdemann s’est retrouvé décrocher du groupe « Contador ».

Par conséquent aucun équipier de Linus n’a accompagné les échappées. Finalement pas de soucis pour le leader du Team, qui a retrouvé sa place au sein du peloton puisque l’espacement des différentes difficultés de la journée été très grand.

En tête de course on retrouve le français Sandy Casar de la FDJeux, Astarloza (Euskaltel), Sanchez (Caisse d'Epargne) et Efimkin (AG2R) qui gravissent plus ou moins ensemble le Col d’Agnès.

Ces 4 gaillards se jouent la victoire à Saint Girons, le bluffeur Efimkin lance une attaque soudaine à 3 km de l’arrivée mais se fera rejoindre à 500 m de la ligne. Casar et Sanchez font l’effort mais ce dernier est plus véloce que le français. Le peloton favoris franchit la ligne 1’54’’ plus tard avec Peter Velits qui prend la 3e place de groupe et qui remonte à la 6e place du classement des jeunes.

Au classement général Rinaldo Nocentini reste maillot jaune, Gerdemann est 25e, Velits 30e et Knees 37e. 3e hier, Frohlinger perd ce jour 14 minutes en arrivant à la 77e position.

Classement

1 Luis Leon Sanchez (Esp) Caisse d'Epargne
2 Sandy Casar (Fra) Fdjeux
3 Mikel Astarloza (Esp) Euskaltel

7 Peter Velits (Svk) Team Milram

Ecrit par Xavier le 11/07 -17:30

Photo : Roth

Tour de France

Premier grand test de montagne sur la route du Tour de France pour cette « nouvelle » équipe Milram. Et il faudra être costaud pour s’imposé en principauté d’Andorre puisque cette étape compte quelques difficultés dont une arrivée au sommet. Sans compter que cette manche est la plus longue de ce TdF, 224 km.

Dès le départ ce matin à Barcelone, plusieurs coureurs tentent de s’extirper du peloton. Parmi eux, on retrouve Christian Knees et Peter Velits, mais ils seront vite repris … contrairement à Johannes Frohlinger. Le jeune allemand du Team Milram est, en effet, également passé à l’offensive.

Johannes est échappé en compagnie Rinaldo Nocentini, Jérôme Pineau, Jose Ivan Gutierrez, Aleksandr Kuschynski, Christophe Riblon, Egoi Martinez, Brice Feillu et Christophe Kern. L’avance augmente très vite pour atteindre un maximum de 14 minutes. La chasse tant attendu de la part du peloton n’intervient pas. Les hommes de tête vont se jouer la victoire d’étape à Arcalis.

Frohlinger est dans le bon tempo et semble capable d’aller chercher ce prestigieux succès. Mais Brice Feillu attaque à moins de 5 kilomètres de l’arrivée. Personne ne prend sa roue et le français d’Agritubel décroche cette victoire inattendue ! Johannes Frohlinger prend quant à lui une bien belle 3e place. Peter Velits est le 2nd Milram de cette étape, 31e. Gerdemann, la bonne blague, est 41e. Au général Johannes est 16e, et 5e du classement des jeunes. Gerald Ciolek reste à la 3e place du classement par points. L'italien Rinaldo Nocientini de l'équipe AG2R est le nouveau leader de la course.

Classement

1 Brice Feillu (Fra) Agritubel 6h 11' 31"
2 Christophe Kern (Fra) Cofidis + 5"
3 Johannes Frohlinger (All) Team Milram +25"

Ecrit par Xavier le 10/07 -17:35

Photo : Roth

Tour de France

La caravane du Tour d’Espagne heuu du Tour de France faisait escale, dans le cadre de la 6e étape, en Espagne donc, du coté de Barcelone. Les puncheurs ainsi que les sprinteurs tels que Gerald Ciolek avaient la possibilité d’être à la fête.

Le temps n’était pas quant à lui à la fête. Ce qui a causé de nombreuses chutes durant les 181 kilomètres de cette manche. Concernant le fil de l’étape, on a désormais la certitude que la tactique de Christian Henn et des leaders, est d’avoir une équipe cadenassée dans le peloton. De ce fait les cow-spot men n’étaient un fois de plus pas présent aux avant-postes.

Pourtant il y avait du beau monde devant : David Millar (Garmin), Amets Txurruka (Euskaltel), Sylvain Chavanel et Stéphane Augé. Mais sous l’impulsion de la Milram, la Rabo et Astana le peloton revient sur les échappées. David Millar tente un magnifique baroud d’honneur lors de ce finish très nerveux mais il ne peut résister à ce petit Cadoudal, le Montjuïc.

Les puncheurs italiens étaient présents ainsi que les hommes forts. A ce petit jeu notre Thor Hushovd international est le plus fort et remporte la 8e étape de sa carrière sur le Tour. Gerald Ciolek, pourtant excellemment bien placé en fin course, termine tout de même 4e.

Au général Linus Gerdemann est 30e.

Classement

1 Thor Hushovd (Nor) Team Cervelo
2 Oscar Freire (Esp) Rabobank
3 Jose Rojas (Esp) Caisse d'épargne
4 Gerald Ciolek (All) Team Milram

Ecrit par Xavier le 9/07 -17:25

Photo : Roth

Tour de France

Le Team Milram avait une fois de plus raté l’échappée du jour composée de Ignatiev, Geslin, Sapa, Voeckler, Timmer et Hutarovich. Bernard Hinault avait annoncé encore aujourd’hui qu’il fallait faire attention aux bordures … et effectivement une fois le peloton arrivé à Leucate, les grosses cylindrées se sont mises à rouler …

… et une grande majorité des Milram est piégé. Linus Gerdemann était quant à lui bel et bien présent. L’écart fond très vite avec les échappées et le scénario de la 3e étape semble se réécrire. Seulement voila, lorsque le peloton prend la direction de Perpignan … le vent change également de direction.

La donne change totalement, l’écart avec le groupe Voeckler repasse au dessus de la minute et sous l’impulsion de Fabian Wegmann le « second peloton » fait la jonction avec le groupe principal à 17 km de la ligne d’arrivée.

Devant l’entente est cordiale jusqu’à l’offensive de Ignatiev. Thomas Voeckler part seul en contre attaque. Il ne sera plus rattrapé et s’offre son 1er succès d’étape sur le Tour de France. Pour les sprinteurs il n’y avait plus grand-chose à jouer, Cavendish 3e remporte le sprint du peloton, Ciolek termine 5e de l’étape.

Au classement général aucun changement notable, pour le Team Milram en tout cas. Linus Gerdemann est 45e à 3'11'' du leader de la course Fabian Cancellara de la formation Saxo Bank.

Classement

1 Thomas Voeckler (Fra) Bbox
2 Mikhail Ignatiev (Rus) Team Katusha + 7"
3 Mark Cavendish (Gbr) Team Columbia + 7"
5 Gerald Ciolek (All) Team Milram + 7"

Ecrit par Xavier le 8/07 -17:25

 Photo : Roth

Tour de France

Le grand cirque du Tour de France continu avec le retour du contre la montre par équipes, retiré par ASO on ne sait pourquoi depuis 4 ans.

Je ne parlerai pas de ce tracé inadmissible puisque je n’aurai pas assez de place pour en discuter sur cette page. On peut quand même se demander si Prudhomme et Pescheux ont déjà placé leur cul sur une selle de vélo…

La Milram partait à 15h54. Les quelques références que nous avions de cette nouvelle équipe sur un Contre la montre par équipes n’étaient pas vraiment glorieuses. (12e au Qatar, 17e en Romandie et 10e sur le Giro). Ce chrono partait très mal pour l’équipe de Henn puisque Paco Wrolich et Niki Terpstra se sont accrochés dans le « virage Bernard Hinault », comme dirait Patrick Chassé.

Fabian Wegmann a payé cher et très vite ses efforts de la veille et décroche. Tout comme
Niki et Paco. La Milram ne termine au final qu'à la 15e position.

15e à 2’48’’ de la Astana du Grand, de l’Immense Lance Armstrong qui, pour quelques petits millièmes ne ravit pas le maillot jaune de Cancellera. Quel dommage mais tout de même quel plaisir de le revoir sur le Tour !

Pour en revenir au Team Milram, Linus Gerdemann perd tout le bénéfice de ses secondes glanées hier puisqu'il pointe désormais à la 45e place du classement général à 3'11'' de Fabian Cancellara.

Classement

1 Astana  0:46:29
2 Garmin - Slipstream 0:00:18
3 Team Saxo Bank 0:00:40
15 Team Milram 0:02:49

Ecrit par Xavier le 7/07 -17:40

Photo : Roth

Tour de France, Page Tour de France

Je ne pouvais pas, en ce mardi 7 juillet 2009, ne pas rendre hommage à mon idole depuis que je suis tout gamin Erik ZABEL qui fête –déjà !- ses 39 ans !

Comme tous les ans bien sûr, cet événement arrive sur le Tour de France, mais cette année il a une saveur particulière. En effet c’est seulement la 2e fois depuis 1994 (Merci Kloden …) qu’Erik ne fête pas son anniversaire sur le TdF en tant que coureur !

Zabel c’est 6 maillots vert sur le Tour, un record. Et aujourd’hui le recordman de victoires finales sur la Grande Boucle, Lance Armstrong, pourrait bien revêtir ce soir un 84e maillot jaune ! Imaginez-vous cette chose incroyable ! On ne va pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tuée mais on va y croire !

Bon anniversaire Erik !

Pour en revenir sur le contre la montre de la Milram (oui c’est tout de suite moins attrayant !), les coureurs partiront à 15h54. Que vaut cette équipe sur un tel rendez-vous ? Malheureusement c’est difficile à dire puisque nous n’avons pas vraiment de référence. Il est clair qu’avec « l’ex Team Milram » nous aurions pu viser une place dans le Top 5 comme nous l’avions démontré sur la Vuelta où à Eindhoven. Mais là le jugement n’est pas simple. Wait and see. 

Ecrit par Xavier le 7/07 - 00:45

 Photo : Roth

Tour de France

Bernard Hinault l’avait dit sur la vidéo que nous vous avions proposée aujourd’hui : Le vent sera la clé de cette 3e étape du Tour de France Marseille - La Grande-Motte, attention aux bordures !

Le Team Milram avait raté l’échappée du jour composée de Dumoulin (Cofidis), Bouet (Agritubel), De Kort (Shimano) et Perez-Moreno (Euskaltel). Ils compteront une avance maximale de 11 minutes. L’écart fondra très vite suite à la présence de l’équipe Columbia en tête du peloton. La force de ces grands rouleurs fera péter en 2 le peloton…coup de bordure à 30 kilomètres de l’arrivée.

La Milram est représentée à l’avant de la course par Fabian Wegmann et Linus Gerdemann. La présence des sprinteurs tels que Cavendish et Hushovd effacent toutes les chances de la Milram de gagner au sprint puisque Ciolek n’était pas là. Contrairement au Boss Lance Armstrong.

Il fallait donc tenter de s’extirper de ce groupe de tête dans les derniers hectomètres mais ce finish est très rapide. Nous nous contenterons néanmoins  de belles places d’honneurs puisque Fabian termine 7e et Linus 10e de cette étape de nouveau remportée par Mark Cavendish devant Thor Hushovd.

Au classement général Fabian Cacellara conserve son maillot jaune, Lance Armstrong monte à sur la 3e marche du podium et Linus Gerdemann fait un beau bon en avant, 7e

Classement

1.Mark Cavendish (Gbr) Team Columbia 5.01'24''
2. Thor Hushovd (Nor) Cervelo
3.Cyril Lemoine (Fra) Skil Shimano

7.Fabian Wegmann (All) Team Milram

Ecrit par Xavier le 6/07 - 18:10

 Photo : Roth

Tour de France

L’objectif (sans compter la victoire d’étape) de Henn était clair aujourd’hui, comme dans toutes les équipes du calibre de Milram d’ailleurs, c’est de porter un maillot distinctif, maillot blanc à poids rouges si possible. Cela tombe bien puisqu’une cote de 3e catégorie été placée au km 9.

Fabian Wegmann en profite pour s’extirper du peloton, il est le 2e échappé de ce Tour 2009, mais n’a pas la force pour aller chercher les points. Markus Fothen prend le relai et vient glaner 3 petits points mais ne pourra faire parti de l’échappée du jour.

Durant la course rien ne se passe dans le peloton si ce n’est que Gerald Ciolek est gêné par une chute et doit revenir dans le groupe principal sans l’aide du moindre équipier. La Milram fait le tempo, comme à la bonne époque, dans l’emballage final. Un emballage final justement digne d’un finish d’un Tour de Pologne. On va encore dire que je critique les organisateurs français mais il y a vraiment de quoi, c’est une honte d’avoir de tels abrutis faire des choses aussi dangereuses.

Bref revenons au sprint très désorganisé mais remporté sans aucune surprise par Mark Cavendish devant Tyler Farrar. Une image que l’on verra très souvent sur ce Tour puisque ASO, faisant tellement bien les choses, n’a pas sélectionné l’équipe du coureur qui a le plus battu Mark cette saison … . Gerald Ciolek s’en sort avec une 6e place.

Classement

1 Mark Cavendish (Gbr) Team Columbia 4.30'02''
2 Tyler Farrar (Usa) Garmin
3 Romain Feillu (Fra) Agritubel

6 Gerald Ciolek (All) Team Milram

Ecrit par Xavier le 5/07 - 17:20

Photo : Roth

Tour de France

Pour cette première étape du Tour de France, l’entrée en matière du Team Milram a été assez complexe. Le contre la montre monégasque de 15km aurait pu être favorable à des coureurs costauds comme Gerdemann, Knees ou encore P.Velits. Seul le premier s’en est pas trop mal sorti…

En effet le coureur de Munster, vainqueur d’étape sur le Tour de France en 2007, a terminé tout juste dans le Top 20, 19e à 1’03’’ du vainqueur (qui constitue d’ailleurs la 2e abomination de ce Tour) Fabian Cancellara. Le suisse de la Saxo Bank est le 1er maillot jaune.

L’espagnol Alberto Contador et Bradley Wiggins complètent le podium. La performance de Linus est donc positive. D’autant plus qu’il faut chercher au-delà, ou presque, de la 60e place pour retrouver les autres coureurs du Team Milram.

Le monde de la petite reine n’avait, à juste titre, d’yeux que pour le grand come-back de Mr Lance Armstrong. Lance a prit une bien belle 10e après avoir occupé la place de leader durant quelques dizaines de minutes.

Pour information, Milram termine 14e du classement par équipes remporté ce samedi par l'équipe Astana.

Classement

1.Fabian Cancellara (Sui) Saxo Bank 19'32''
2.Alberto Contador (Esp) Astana + 18"
3.Bradley Wiggins (Gb) Garmin Slipstream + 19"
19.Linus Gerdemann (All) Team Milram + 1'03"

Ecrit par Xavier le 4/07 - 19:40

 Photo : Roth

Le Tour de France débute par un contre-la-montre de 15 bornes sur le circuit de Monte Carlo. Paco Wrolich ouvrira presque le bal puisqu'il sera le 2e à s'élancer à 16:01.

Voici le Programmation des coureurs du Team Milram :

189   MRM   WROLICH Peter 16:01
187   MRM   VELITS Peter 16:21
184   MRM   FRÖHLINGER Johannes 16:41
186   MRM   TERPSTRA Niki 17:01
188   MRM   WEGMANN Fabian 17:21
182   MRM   CIOLEK Gerald 17:41
185   MRM   KNEES Christian 18:01
183   MRM   FOTHEN Markus 18:21
181   MRM   GERDEMANN Linus  18:41:30

A noter que comme lors des Tour de France 2005, 2006, 2007 le Team Milram partira avec les dossards 181~189.

* 181 Linus Gerdemann            * 182 Gerald Ciolek                 * 183 Markus Fothen

* 184 Johannes Frohlinger       * 185 Christian Knees             * 186 Niki Terpstra

* 187  Peter Velits                       * 188 Fabian Wegmann           * 189 Paco Wrolich

Ecrit par Xavier le 3/07 - 22:50

Photo : Roth

La présentation des équipes s'est déroulée il y a maintenant une petite heure à Monaco, et le moins que l'on puisse dire c'est que la Milram n'a pas trainée sur le podium (un avant goût de la course ?? !!). La faute à l'égo de Gerdemann, seul leader d'équipe qui n'a pas souhaité s'exprimer... Bref, je vous propose, comme depuis 3 ans, de voir les différentes stats du Team Milram sur le Tour de France. Dossards 181-189 ? A confirmer.

Tour de France - Milram stats

Maillot jaune : * (Favoris Gerdemann/Knees)
Maillot vert : * (Favori Ciolek)
Maillot à poids : ** (Favoris Gerdemann/Knees/Velits)
Maillot blanc : *** (Favori Velits)

Taille moyenne : 1m81
->Le plus grand : Christian Knees (1m94)
->Le plus petit : Johannes Frohlinger (1m73)

Poids moyen : 69,1 kg
->Le plus lourd : Christian Knees (81 kg)
->Le plus léger : Fabian Wegmann (61 kg)

Moyenne d'âge : 26.6 ans
Le plus âgé : Paco Wrolich (35 ans)
Le plus jeune : Gerald Ciolek (22 ans)

Le plus expérimenté : Fabian Wegmann (6e participation)

Par le passé

Nombre de victoires d’étapes : 0    Meilleur performance/étape : 2e (Erik Zabel, 2 fois en 2007)
Succès classement général : 0    Meilleur performance/général : 26e (Christian Knees en 2008)

Ecrit par Xavier le 2/07 - 20:50

Photo : letour.fr

Voila la présentation des coureurs du Team Milram est désormais terminée. Place aux choses sérieuses pour ces 9 hommes qui représenteront les couleurs bleu et blanche sur la Grande Boucle qui partira samedi de Monaco.

Les leaders sont le grimpeur Linus Gerdemann et le sprinteur Gerald Ciolek. Leur objectif est de décrocher au moins une victoire d’étape et porter ne serait-ce que quelques jours le maillot de leader de leur discipline. L’équipe de Christian Henn peut également compter sur Knees, Peter Velits, Wegmann ou encore Markus Fothen.

Les cow-spot men devront se montrer offensifs. Bien que je n’apprécie pas les attaques à outrance, il faudra aller de l’avant cette année puisque ASO a bien les choses afin d’aider ses chers coureurs français. Le maillot à poids est d’ailleurs tout à fait envisageable. Reste à savoir si les leaders vont cadenasser l’équipe comme depuis le début de saison … avec les résultats de l’on sait…

* 181 Linus Gerdemann            * 182 Gerald Ciolek                 * 183 Markus Fothen

* 184 Johannes Frohlinger       * 185 Christian Knees             * 186 Niki Terpstra

* 187  Peter Velits                       * 188 Fabian Wegmann           * 189 Paco Wrolich

* Ds : Christian                             * Adj : Raoul

Ecrit par Xavier le 2/07 - 12:15

  

Christian Knees

103e en 06’, 46e en 07’ et 26e en 08’. La progression de Christian Knees est visible chaque année sur le Tour de France à tel point qu’il avait prit le rôle de leader l’année dernière. Mais l’arrivée de Gerdemann change la donne pour le vainqueur du Tour de Bavière 2008. Quel sera son rôle ? Certainement une aide pour Linus. Néanmoins le meilleur Allemand du Team (d'après le class Rad-net et le Milram d'or) aura des fourmis dans les jambes pour participer à des échappées comme lors de chaque TdF et pour enfin décrocher une victoire d'étape.

4ème  Tour de France, Grimpeur, 28 ans, Milram d'or (jan-juin) : 252 points Profil de Christian

 

Peter Velits

La jeune carrière de Peter Velits progresse logiquement et confirme cette année tout le bien que l’on pense de lui. Le slovaque est en confiance après sa victoire au GP du canton d´Argovie et sa 12e place sur le Tour de Suisse. Il ne devrait pas faire parti de la garde rapprochée de Gerdemann ce qui pourrait lui permettre de tenter de belles excursions sur les hauteurs françaises comme l’an passé. Gagner une étape sur le Tour de France est un rêve pour lui, espérons qu’il le réalise dès cette année …

2nd  Tour de France, Complet, 24 ans, Milram d'or (jan-juin) : 174 points Profil de Peter

 

Niki Terpstra

Niki Terpstra sort d’une belle période où il a remporté 2 victoires et terminé 2e du Ster Elektrotoer. Sur le Tour de France, son rôle dans l’équipe sera similaire à celui de l’an passé. Autant dire que le contre la montre inaugural de 15 km devrait lui être favorable comme pas mal d’étapes de plaine à partir de la mi-Tour. Avec son tempérament offensif Niki essayera de lever les bras comme sur le Dauphiné. Deux choses sont certaines : on le verra devant et la montagne ne lui sera pas favorable !

2ème  Tour de France, Classiques, 25 ans, Milram d'or (jan-juin) : 164 points Profil de Niki

 

Linus Gerdemann

Le Tour de France est le seul objectif de la saison de Linus Gerdemann. Bien qu’il semble monter en puissance on n’a pu le voir se confronter aux cadors du cyclisme mondial en 2009. Le  vainqueur d’étape au Grand-Bornand en 2007 est en confiance après sa victoire finale en Bavière mais sa dernière campagne en Suisse a été calamiteuse. Cherche-t-il à se cacher ? Toujours est-il que l’on aura la réponse rapidement. Le Team compte beaucoup sur Gerdemann pour enfin avoir un représentant dans les premières places du classement général.

2nd  Tour de France, Grimpeur, 26 ans, Milram d'or (jan-juin) : 182 points Profil de Linus

 

Gerald Ciolek

2ème Tour de France à 22 ans pou Gerald Ciolek qui sera co-leader de l’équipe. Cela est bien prématuré mais bon. L’allemand aura le lourd fardeau de prendre un rôle que détenait jusqu’à maintenant Erik Zabel. Le berlinois n’avait jamais pu mieux faire que 2nd sur les routes françaises avec les couleurs ciel et blanche. Gerald Ciolek devra nous montrer un autre visage que lors de cette première partie de saison (1 victoire, 3 podiums) s’il souhaite convaincre ses managers. L'objectif est de remporter une étape et de porter une journée le vert.

2nd  Tour de France, Sprinteur, 22 ans, Milram d'or (jan-juin) : 171 points Profil de Gerald

  

Markus Fothen

Markus a une sacrée revanche à prendre sur le Tour de France. En effet on se souvient que l’an passé il avait été le gregario de Kohl et Schumacher avec les problèmes extra-sportifs que l’on connait. Evidemment cela n’a pas du être facile pour lui, à moins que le grand espoir des années 2005-06 était lui aussi chargé (oui j’ai arrêté d’être naïf). Invisible sur le Giro, Fothen devrait être plus en vue sur cette grande boucle où il sera une aide précieuse pour Gerdemann ou Knees.

4ème  Tour de France, Complet, 27 ans, Milram d'or (jan-juin) : 86 points Profil de Markus

 

Paco Wrolich

Là j’avoue que je suis un peu surpris de la présence de Paco Wrolich dans cet effectif Tour de France. Mais ce n’est pas moi qui fais l’équipe, et Paco sera bien là pour apporter toute son expérience. A 35 ans l’autrichien sera le principal allié du sprinteur Gérald Ciolek. Son meilleur résultat cette saison est une 5e place acquise sur le Grand Prix de l’Escaut, c’était au mois d’avril dernier..C'est lors de sa 2nde participation à la grande Boucle qu'il avait réalisé sa meilleure place sur une étape, 2e à Tours derrière Boonen

5ème  Tour de France, Sprinter, 35 ans, Milram d'or (jan-juin) : 66 points Profil de Paco

 

Johannes Frohlinger

Toujours pas de victoire dans la carrière professionnelle de Johannes Frohlinger. Va-t-il ouvrir le compteur sur cette grande boucle ? On peut en douter puisque l’ancien de la Gerolsteiner sera entièrement au service de Linus Gerdemann. A 24 ans Frohlinger participe à son premier Tour de France, c’est le seul rookie de l’effectif de Christian Henn. Ses derniers résultats sont satisfaisants (3e du GP Triberg-Schwarzwald ...), à lui de confirmer son potentiel sur les routes française.

1er  Tour de France, Complet, 24 ans, Milram d'or (jan-juin) : 43 points Profil de Johannes

 

Fabian Wegmann

Fabian Wegmann réalise un bon début de saison avec une victoire au GP de Francfort. Son capital victoire aurait pu être supérieur s’il n’avait pas joué de malchance et s’il avait été plus malin dans certaines fins de courses. Par le biais de son tempérament de baroudeur, « Tintin » tentera de décrocher une belle victoire d’étape et ainsi prendre une revanche sur le Tour de France, lieu où il avait été déclaré hors-délai l’an passé. Fabian aura un autre défi avant ce TdF ... garder le maillot de champion d'Alemagne !

6ème  Tour de France, Complet, 29 ans, Milram d'or (jan-juin) : 210 points Profil de Fabian

 



 
 
  Créez un site ou une boutique en ligne facilement et gratuitement